CDF_Classique_Montmorency_2018 (bis)

Montmorency (17-18 Mars 2018)

Samedi 14h
On attaque un marathon de 9 rondes qui finira à minuit sous la neige.

Ronde 1 : Victoire / Benjamin V /Joker
La seule fois où j’aurais pu jouer à la table 1 mais Victoire virtuelle seulement, Benjamin étant absent. Occasion ratée pour un second duel après Fruges-Courbevoie l’année passée aux interclubs en sa faveur.

Ronde 2 : Victoire (462-349) / Serge A /Série A
Je bulle d’entrée avec OUIEMSQ qui scrabble pourtant mais me rattrape juste après avec MOSAIQUE que j’ai jamais eu l’occasion de prolonger par R, E ou Z.

Ronde 3 : Défaite (414-450) / Frédéric M /Joker
Je me dirigeais vers une victoire tranquille, après avoir ramé pendant 4 minutes pour trouver AEERSST(2)…  mais succession en fin de match de 3 coups destructeurs de Frédéric : 60/78/32 alors que je ne pouvais même pas répliquer. Violent

Ronde 4 : Victoire (457-340) / Michel S /Série B
Heureusement pour moi qu’un U était dispo, car jamais pensé à scrabbler sec avec GBLNSOO ni sur 2 autres voyelles.

Ronde 5 : Victoire (537-348) / Elisée P /Joker
AIOJKS? d’entrée pour moi l’assomme. Il n’a rien pour répliquer…jusqu’à mon second scrabble O initial + UNAIRES qui scelle le sort du match.

Ronde 6 : Défaite (401-523) / Fabien S /Joker
La défaite indigeste de mon tournoi (il en faut bien une) : Mes choix n’ont pas payé : Voulu poser un quadruple en collante pour 140 pts mais pas tiré les bonnes lettres 2 coups de suite, malgré de très fortes probabilités avec mon Joker. Obligé de poser un scrabble à 70 pts car Fabien s’envolait.

Cette défaite juste avant la pause fait mal. Je sens le vent tourner mais je suis surtout inquiété par la neige qui blanchit l’extérieur du gymnase.

Ronde 7 : Défaite (382-412) / Jean-François R /Joker
j’ai contesté à tort CINORTT qui faisait basculer le match. JFR a tremblé quand j’ai posé GON offrant une case triple avec D,G,S,E initial. Il n’a pu boucher qu’à son dernier coup avec AGONI. Dommage que mon scrabble au dernier coup soit arrivé trop tard…surtout qu’il passait à cette dangereuse place mais j’ai sauvé les 100 points d’écart

Ronde 8 : Défaite (331-506) / Christophe B /Série B
En bouchant 3 lettres d’appui avec ION, j’offre sans le savoir HAWAIENNE 112 en double appui à mon adversaire. C’est déjà plié.

Ronde 9 : Victoire (449-433) / Antoine C /Série A
L’évolution du match me rappelait une certaine défaite 485-490 contre le jeunot Alexis M au CDF 2014. Cette fois ci, ça a tourné en ma faveur. Ce gamin de 12 ans (Antoine) joue vite et bien, compte vite et bien & n’hésite pas à changer toutes ses lettres !

Dimanche 09h50
On enchaîne avec 7 rondes après une très courte nuit pour la plupart.

Ronde 10 : Défaite (396-453) / Samson T /Joker
Arrivé en retard, je joue très vite et ça me réussit (en temps normal, j’aurais cherché 5 min avec EEAIGRB (9 solutions en 8 lettres) sur grille ouverte, mais j’ai décidé après 60sec de jouer un coup d’attente, à raison) avant de tirer le Q qui scelle le sort d’un match serré où Samson était revenu avec ABELNOS.

Ronde 11 : Défaite (312-536) / Jean-Michel G /Joker
J’ai failli abandonner après un KUMITES dans la gueule mais je suis allé au bout. Raté EERSSTT sec mais ça n’aurait rien changé.

Ronde 12 : Victoire (552-401) / Emmanuel R /Joker
FPQTSUI : Je joue PIF 12 à la place où je devais préparer PIQU** 69 points en tirant un E ou un A. Je les tire juste après pour un STATIQUE 106 qui ne double pas mais prolonge 2 mots de la grille. Curieux choix au feeling mais payant. Match plus serré que ne l’indique le score car je scrabble au dernier coup.

Ronde 13 : Défaite (413-460) / Didier G /Joker
Fin de match : je sais à 99% par son attitude que Didier a un scrabble : Reste 2 places : une à 2 appuis A,I et l’autre à 1 appui S initial. Au feeling, je veux boucher le S mais pour une fois, je préfère être raisonnable et bouche les appuis A&I. Très Mauvais choix. RUINENT+S passe pour lui.

6victoires/7 défaites après 13 matchs…je me motive pour atteindre mon objectif initial de 8V/8D 

Ronde 14 : Victoire (445-442) / Nathalie R /Joker
Le Q a gâché ma partie contre Samson et a failli recommencer. Courte victoire avec SILO 26 grâce au dernier S que j’ai préservé jusqu’à la fin et qui absorbe mes 10 points de reliQuat. Nat aurait-elle pu gagner en décomposant son dernier coup ?

Ronde 15 : Victoire (504-459) / Marthe R /Série B
Je pensais condamner une colonne triple avec SAUF…sauf que ça prend S et Marthe en a profité. Obligé de contester à tort pour rester cohérent avec ma logique initiale. Je remonte mon retard sur les 4 derniers coups – 30/41/41 dont CICLE contesté à tort par Marthe.

Ronde 16 : Victoire (414-389) / Cédric S /Série A
3 rejets de lettres pour moi, 60 points d’avance pour Cédric, grille fermée. Match perdu à mon sens jusqu’à ce qu’il joue TOC qui me donne un scrabble inattendu et salvateur en ETOC.

Au final, 9 victoires (dont la première virtuelle) et 7 défaites. Bilan dans le vert mais le marathon du week end a été très coûteux en énergie physique et neuronale.  Maxime B. du comité Pifo, seul joueur à 12 victoires est sacré Champion de France alors que France Iyelakongo, joueur à la stratégie chirurgicale survole le tournoi avec 14 victoires en 16 rondes. Le joueur le plus titré en Interclubs Classique (6 titres) est enfin « récompensé » sur le plan individuel.

La salle de jeu

France contre Camille

La révélation Frédérick

Marie-Hélène a été très sympa d’attendre Parfait…avant de lancer le chrono

Elisée contre Fabien

Explications à la table 1 entre le Congo et le Gabon… Frédérick qui finit brillamment dans le Top 10 s’incline face à celui qui aura remporté ses 10 derniers matchs d’affilée du week end.